jeudi 19 mai 2011

Oscar Thiffault Ah Ouigne in hin in



Oscar Thiffault
Documentaire de Serge Giguère
Produit par Sylvie Van Brabant
1988, 56 minutes

Ah! Ouigne in hin in!, chante avec joie et énergie Oscar Thiffault. Rythmes sautillants, refrains accrocheurs, mélodies imagées, ses chansons sont un croisement entre le country et le folklore québécois. Il raconte fièrement dans une langue savoureuse, des histoires sur les parcomètres, sur le premier satellite Spoutnik, sur la construction du pont de Trois-Rivières, sur les filles de joie du red light montréalais, et sur Maurice Richard, au lendemain de l’émeute du Forum. Oscar Thiffault, un homme à la fois modeste et allumé, est plus qu’un chanteur, c’est un conteur, témoin de son époque qui a écrit avec esprit et humour des chansons qui, malheureusement, risquent de s’effacer de notre mémoire collective.

Mais c’est sans compter sur Oscar Thiffault le documentaire de Serge Giguère qui, appuyé d’extraits d’archives, raconte la vie d’un personnage important de notre patrimoine folklorique. De l’époque où il a été bûcheron, ouvrier d’usine, et travailleur dans les mines, Oscar Thiffault en garde un souvenir vif. D’autant plus qu’il en a tiré des chansons à la fois désopilantes et pertinentes, comme Le Rapide Blanc, une chronique sociale sur la solitude des bûcherons et les femmes qui les désennuient. Pour le film, il accepte de retourner au vrai Rapide Blanc, au nord de La Tuque. Il parle aussi avec tendresse de l’époque des tournées dans les chantiers et les festivals de musique country au Québec et aux États-Unis, en compagnie de son complice de toujours, Rolland Provencher. Une époque où les droits d’auteur représentaient trois cents par disque.

Portrait humoristique et sensible, Oscar Thiffault est une bouffée de bonheur. À 75 ans, le chanteur se prête au jeu du cinéaste qui le met en scène. Comme dans ce moment où, sur fond d’animation, il s’envole dans son magnifique avion à hélice rouge. Personnage universel, Oscar Thiffault est une légende de la chanson québécoise, mais surtout un être attachant, dont le positivisme face à la vie est touchant et édifiant.


« Y mouillera pu pantoute, pantoute. La compagnie des parapluies
vient de tomber en banqueroute »
- tiré d’une chanson d’Oscar Thiffault

• Prix de la critique aux Rendez-vous du cinéma québécois, 1988
• Mention honorable, Festival de Banff, 1988
• Meilleur film sur un personnage canadien et meilleur montage,
• Yorkton Film Festival, 1988

1 commentaire: