vendredi 27 mai 2011

Rogers Normandin et la 4ème dimension



Rogers Normandin et la 4ème dimension

TITRE ORIGINAL
Rogers Normandin et la 4ieme Dimension
GENRE
facultatif expérimental
DURÉE
1H51

RÉALISATEUR
Rogers Normandin
PAYS
Québec
COTE
-9 ou moins

SYNOPSIS
Très difficile de décrire l’œuvre de Normandin. Celui qui pourrait être décrit comme ‘’Normand l’Amour du 7ieme art’’ en est à son 7 ieme film en 20 ans lorsqu’il produit, réalise, scénarise, éclaire, cadre, monte, acte et compose La 4ieme Dimension. Produit local du terroir audio-visuel, un bijou de doutisme qui n’est disponible qu’au Québec. Je t’aime Rogers!

Les leçons de la 4ième dimension
Extrait 1 (6.88 Mo)
Extrait 2 (5.90 Mo)

TEXTE DE PRÉSENTATION

Rogers…(prononcez ‘’Râdjérz’’)
Rogers…Rogers…

Ce soir, on va sauter dans son univers. Assisez-vous confortablement, Rogers va faire le reste. En fait, il va faire tout le reste…Monteur, cameraman, éclairagiste, scénariste, acteur principal, responsable de la trame sonore… Oui, grâce à Rogers vous n’avez qu’à vous asseoir confortablement, il fera littéralement tout le reste.
Rogers demeure en banlieue de Shawinigan. Là, en 1979, grâce à son salaire de chauffeur d’autobus, il put s’acheter une caméra, chose très dispendieuse à l’époque. Ensuite, Rogers se mit à créer. Sans cesse… La 4ieme Dimension, paru au tournant du millénaire est son 6ieme film.

Oui, il y en a 5 avant. Sinon ça ne serait pas le sixième.

Et, dans ses 7 films, (Les Aventures d’un Braconnier sans scrupules est depuis terminé) Rogers joue le rôle du héros. Un héros très prompt à faire la morale à des inconnus, héros quand même. Fait intéressant qui peut aider à comprendre le personnage : il est sans moustache pour la première fois dans la 4ieme Dimension, laissant ainsi exploser sa présence à l’écran.

- ‘Mais 5 longs métrages avant celui-ci?

Oui, 5 longs métrages tournés, montés et distribués via le club vidéo du dépanneur de Lac-à-la-Tortue, municipalité qui sait et reconnaît l’importance de l’œuvre de Normandin.

Il parait que Nelligan perdait un peu de sa sanité à chaque nouveau poème; même phénomène pour Rogers sauf qu’il a commencé avec une bonne avance.

- ‘ Écoute, ça se peut pas 5 avant celui là?!
Oui, c’est ça. 5 longs métrage de plus de 90 minutes chaque. Et, on va tout de suite régler ça : non, ça ne se suit pas entre les films. Bien que le fier créateur soit au centre de toutes ses intrigues, la continuité d’un film à l’autre est autant présente que la continuité des séquences à l’intérieur d’un même film, c'est-à-dire absente. Et, pour illustrer cet état de fait, je vous informe que dans le long métrage de Rogers qui précède celui de ce soir, La Chienne de Vie, LE long métrage reconnu par l’ONF, notre hardi héros se rend à un degré de personnage que je ne croyais pas possible d’atteindre…To go where no scenarist has gone before, c’est sûrement ce que Rogers se disait quand il a décidé de donner un dialogue d’une séquence à l’amie de la blonde du gars qu’on voit une fois.
Un quatrième rôle…

Fidèle à la manière Douteux.org, j’ai, l’an passé, été chez ce totem d’originalité. Obtenir quelques réponses à mes nombreuses questions. Là, dans son garage, il me montra tout. J’ai vu des enregistrements d’animation de mariage datants de plusieurs années, des bouts du premier film de Rogers, l’Homme Invisble (appelé invisible parce qu’en dehors du cadre à manipuler des filins), j’ai vu ses trophées de pêche, je touchai au badge de policier qu’il va trouver dans le parc et qui est immanquablement lié à la 4ieme Dimension. Je parlai à Nadia, la charmante compagne de Rogers que ce dernier rencontra dans l’exercice de ses fonctions; soit conduire un autobus plein de mineurs. J’ai glandé sur son coach et usai de sa télécommande. Je partageai quelque O’keefe tièdes avec lui, il me parla un peu de son processus créatif, me fit écouter des enregistrements de ses chansons (oui, Rogers est également compositeur/interprète de tounes western), je vis son bureau, son ordinateur…là où la magie nait.

Malgré le fait qu’aucune de mes questions ne trouva de réponse, je vous le jure, j’étais au paradis, là, dans l’entre du créateur ultime, dans cet appartement/garage, j’étais au paradis.

- ‘Euh…j’ai encore un problème avec le fait qu’il a 5 longs métrages. Come on, ça s’peut pas…

Lâche moé, je te le jure : il a même terminé son 7ieme dernièrement : Les Aventures d’un Braconnier sans Scrupules. Ça me fait mal d’en parler…c’est parce que l’an passé, je demandai à Rogers si je pouvais jouer dans un de ses films. Il me répondit immédiatement : ‘’ok, tu vas être le fils du braconnier et tu va l’aider.’’ En clair, Rogers venait de m’offrir le rôle de bras droit du boss des méchants.
Tristesse et damnation, mon lift vers le lieu de tournage (la cuisine à Rogers que l’on peut admirer au début de la 4ieme Dimension) me chia dans les mains au dernier moment (quelle belle allégorie).
Depuis, je n’ai plus revu Rogers. Il est maintenant big; et je ne peux que ressentir une certaine fierté d’avoir été un des artisants de l’ascension de Normandin vers les hautes sphères de Juste Pour Rire et du stardom. Car je rencontrai l’artiste avant la triste histoire du lanceur de couteaux, présumé meurtrier de la mère de la blonde à Rogers (qui faisait aisément 10 ans de moins que Rogers). C’est à cette époque que des journalistes de La Presse et de LCN me téléphonai pour me poser des questions sur l’iconoclaste génie.
Je sais pas pour vous, mais moi j’ai l’impression que LCN, La Presse et Juste Pour Rire on les mêmes endosseurs…est-ce que Rogers est l’arme secrète de Péladeau dans son plan de convergence? Si la normandinisation est le but de notre seul magnat québécois de l’information, alors je suis !

Quant à la 4ieme Dimension…On ne pourra sans doute jamais comprendre toute la portée de cet opus audio-visuel, de pas très loin le plus douteux de tous les films de Normandin, donc au monde. En fait, je prétends que s’il vous (dans ce cas ci, vous = n’importe qui d’autre que Rogers Normandin) était offert toutes les ressources du monde; cinéaste, scénariste, acteur, monteur, éclairagiste et des fonds illimités, n’importe quel lieu de tournage, j’ai la conviction certaine que personne ne pourrait égaler la quantité de doutes contenus dans La 4ieme Dimension. Encore : toutes les ressources du monde ne permettront jamais à qui que ce soit d’égaler l’œuvre de Rogers. Un peu comme le Citizen Kane de Wells qui réinventa la sémantique du cadre et de l’ombre; un peu comme George Lucas qui révolutionna l’art du blue screen, Rogers Normandin fait préséance quand on parle douteux et réinvente le genre à chaque séquence.
Le seul hic, la seule chose qui nous fait garder des réserves quant à son classement, c’est l’absence de distribution. Deadly Prey, l’autre consensuel somment de doutes, a été tourné en 1987 aux Etats-Unis et je le louai traduis en français en 1995 dans un club vidéo de Rouyn-Noranda. L’œuvre de Rogers elle, est réellement un produit du terroir québécois. Ses dialogues ne peuvent être compris que par les oreilles les plus habitués au joual québécois ce qui fait que même les francophones d’ailleurs auraient besoin de sous-titres pour atteindre la conscience du fait qu’ils ne comprennent rien parce qu’il n’y a rien.
C’est pour cette raison et cette raison seulement que je garde quelques réserves quand je parle de mon nouveau héros au quotidien, le moralisateur des femmes des orphelins et des inconnus. Suivons donc les pensées d’un collègues douteulogue qui tenta de mettre en vers l’effet de la Normandinisation sur son intérieur.

Gael sur Rogers

Comment contacter Rogers Normandin?
À cette question posée franchement, à cette question dont la réponse peut s’avérer le plus doux de tous les baumes jamais apposé sur le mental de votre animateur, ou le pire de tous les enfer, Gael Adrien Maxime Tessier Letourneur réponds sans retenue : Comment contacter Roger Normandin? La question est simple, en effet, mais tellement fondamentale. Comment peut-on s'adresser à un tel être. Par la voie de la prière? Par des sacrifices? Comment savoir? Ensuite viens le questionnement en rapport avec la réponse. Doit on assumer qu'il nous écoute constamment? Pourrons nous concevoir et comprendre la forme que prendront ses réponses? Comment réagir à l'absence de réponses directes à nos prières? Où sont les signes? Roger Normandin ne peut pas ne pas connaître notre soif de sa connaissance, mais pourtant jamais il ne nous apparaît. Existe t'il vraiment? La vie aurait-elle encore un sens sans lui et sa grandiose présence veillant au-dessus de nos têtes? Tout cela est une question de foi mes frères, une question de foi. Brûlons quelques hérétiques, ignares de la grande voie Normandine, pour nous attirer ses bonnes grâces et que les foudres de sa quadridimensionnelle colère s'abattent sur nous si jamais nous doutons de lui !!!
fiche d'information:http://www.douteux.org/
Taille:725 MB
Format: AVI

Télécharger ici

Bonus : Denis Lévesque invite Rogers pour parler cinéma

1 commentaire: