dimanche 24 janvier 2016

Culture Des Armes 2016

Plus que jamais, les histoires d’horreur liées aux armes à feu font la manchette en Amérique et dans le monde. Aux États-Unis, les citoyens de tous âges s’arment pour se protéger et protéger leur famille. Au Canada, qui occupe tout de même le 12e rang mondial en nombre d’armes à feu par habitant, on s’en sert surtout pour les loisirs : la chasse, les compétitions de cowboys, la pratique du tir, ou parce qu’on les collectionne. Lundi 18 janvier à 20 h et 21 h, Télé-Québec consacre une soirée à la fascination exercée par les armes à feu en Amérique en présentant les documentaires États-Unis, le pays qui arme ses enfants et Culture des armes. Avec son documentaire Culture des armes, de la collection Faut en parler, les réalisateurs, Karina Marceau et Nicolas Lévesque, ont voulu mieux comprendre l’engouement des amateurs québécois pour les armes à feu, dont le nombre est en croissance dans la province. Qui sont ces passionnés qu’aucune tuerie ne dégoûte des armes? Qu’est-ce qui les anime? Survivalistes, chasseurs, armuriers ou encore tireurs à la cible, certains sont nuancés, d’autres militent activement pour faire diminuer les contrôles. En allant à leur rencontre, on cherche des réponses : Sommes-nous bien protégés? Les lois québécoises sur le contrôle des armes à feu ont-elles atteint leurs cibles? Pays le plus armé au monde, les États-Unis comptent 310 millions d’armes en circulation chez les particuliers. Dans États-Unis, le pays qui arme ses enfants, on constate que leur possession fait partie intégrante de la vie des Américains. Alors que chaque jour de nouvelles jeunes victimes tombent sous les balles, le puissant lobby des armes encourage les citoyens à s’armer davantage. Devant cette Amérique qui croit se protéger en s’armant, des associations se mobilisent et demandent un meilleur contrôle de la vente d’armes à feu, en vain. L’élection présidentielle de 2016 saura-t-elle changer la donne et mettre un frein à la mort de milliers d’innocents?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire